Spi Ouest-France 2022

Des marins d’eau douce en Bretagne ! 5 membres du LUC, Lucanaël (Lucky), Lennard, Zoé, Yann, et Adrien ont participé au Spi Ouest-France du 16 au 18 mai 2022.

Après une saison complète et quelques succès sur le lac, nous avions envie de participer au Spi Ouest-France en J80, un bateau avec des dimensions semblables aux surprises que nous connaissons. En plus de ça, une 60aine de bateaux participent chaque année, ce qui donne une régate dense, tactique, au contact et avec un très haut niveau. La classe est réputée pour ses bateaux costauds et des équipages aguerris, le comité de course n’hésite donc pas à envoyer des manches dans des conditions musclées ce qui nous a beaucoup motivé.

Nous avons décidé de rentabiliser un si long voyage jusqu’à la Trinité-Sur-Mer en s’octroyant quelques jours de vacances avant la régate. Départ sous la neige à bord du bus gracieusement prêté par le Service des Sports UNIL/EPFL le samedi 10 avril, direction Arzon où nous passerons le week-end. Au programme : kitesurf, planche à voile, voile légère et promenade à vélo. Mais là, douche froide : le vent n’est pas au rendez-vous. Difficile donc de progresser mais l’initiation au kite a donné lieu à quelques beaux vols planés. Le soleil est au rendez-vous et nous offre ses plus beaux couchers dans un fabuleux écrin.

Kite

Mardi matin, on prend possession de notre bolide à Arzon. Il faut ensuite faire le convoyage vers la Trinité, l’occasion de se familiariser avec le spi asymétrique, s’habituer au bateau et constater les quelques modifications nécessaires pour s’adapter à nos besoins en régate. Le tout sous un temps typiquement breton.

Les jours suivants, c’est repos, bricolage, plage et frysbee en attendant le thermique de fin d’après-midi permettant de super conditions d’entraînement et d’éprouver les bricolages de la journée. Le tout avec une alimentation équilibrée à base de beurre salé et pain 🙃. Le vendredi, un parcours est posé en fin de journée qui nous permis de se mesurer à d’autres J80. En conclusion, nous avons une bonne vitesse et de bonnes manœuvres en moyenne.

Samedi – Jour 1, début de régate pour les J80.
De petits airs et du soleil sont au rendez-vous qui ont permis d’envoyer 3 manches !! On a quelques soucis de vitesse par moment et des départs un peu en retrait ce qui donne des résultats en dessous de nos attentes, mais pas encore dans le fond du classement. 32, 43 et 28e places pour un classement général en milieu de tableau. Cette première journée nous a permis de sentir un peu mieux le bateau, s’habituer au courant qui joue des tours pour tenter des coups tactiques.

Dimanche – Jour 2
Toujours de petits airs ! Une bonne première manche avec des choix tactiques corrects et une bonne option sur le dernier bord de portant qui permet de grappiller quelques places ! Enfin notre regard lémanique nous sert.
Les deux manches suivantes sont solides, mais avec des résultats toujours en dessous de nos attentes, avec quelques difficultés pour expliquer ce manque de performance. La deuxième manche marque aussi un super retour sous spi, avec un joli combat à la bouée sous le vent avant la ligne d’arrivé ! Moment intense car il y avait encore 4 places à grappiller mais ca n’a pas fonctionné, bien essayé ! Le dernier bord de la dernière manche est un des moments mémorables de la journée : après un petit cafouillage à la bouée au vent, on voit arriver une claque. On essaye de tenir le spi mais le vent tourne et nous oblige à affaler et finir la manche dans 13 noeuds, record de vitesse du vent pour la semaine 😅. Et une rentrée dans le chenal un peu plus sportive que d’habitude 🎉.
Ce qui est sûr, c’est qu’il y a encore du travail sur la vitesse du bateau et les départs. En même temps, on se compare aux meilleurs de la classe J80. Ce qui donne une 13, 29 et 33e place et le sentiment de progresser tout de même !

Lundi – Jour 3
Dernier jour de course avec une nouvelle fois de petits airs le matin mais du vent qui est sensé rentrer en début d’aprem. Une manche est envoyée, bon départ mais coincé entre les meilleurs bateaux de la flotte qui ont une vitesse hallucinante. Vite couvert, il faut virer et encaisser tous les dévents alors que le plan d’eau semble favorable de l’autre côté. En bref, une manche peu agréable. Le vent cale juste avant la dernière bouée au vent. On tente une attaque (50e, c’est la seule chose à faire) en visant une risée mais s’écartant de la flotte, dépose le bateau derrière nous qui tente de nous suivre (faut bien que le lac nous permette de naviguer dans peu de vent 😈 ) mais la risée disparaît. À peine plus tard, une autre risée apparaît de l’autre côté et fait décoller toute la flotte. Essayé pas pu, mais tout de même quelques places grappillées avant la ligne d’arrivée !
Petite attente sur l’eau mais devant le manque d’air, le comité renvoie tout le monde à terre. Fin de la régate ! Toutes ces aventures nous classent à la 32e place.

Rangement du bateau, et direction la maison ! Un énorme merci à toute l’organisation pour le bon déroulement de la régate et les concerts chaque fin de journée, au comité de course efficace qui a réussi à nous faire courir malgré des conditions difficiles.

Nous, on rentre avec beaucoup de questions tout en ayant le sentiment d’avoir progressé, qu’il reste encore tant à apprendre et l’envie furieuse de revenir, profiter de cette belle Bretagne et essayer de faire encore mieux.

Merci au SSU et au LUC Voile pour leur soutien !


Centre sportif universitaire lausannois
EPFL
Unil
Forum EPFL
marine-electronic.com
WIMI
Lausanne Ville Olympique
SSU