Genève – Rolle – Genève 2021

Retour sur la Genève-Rolle-Genève 2021. Deux équipages du Luc Voile étaient présents sur cette régate qui a eu lieu le 5 Juin dernier, avec 140 bateaux inscrits dont 46 surprises ! Ils vous racontent chacun leurs aventures à travers ces quelques lignes qui ne donne qu’une envie, repartir sur l’eau   😎

Luc Voile 1
Début de la Top Voile Cup !! Depuis le temps qu’on l’attendait, à ronger notre frein sur les régates d’entraînement avec JP, c’était le jour J !
Le parcours : Genève, montée du petit lac, demi-tour à Rolle et redescente.
La monture : un Suprise préparé aux petits oignons.
L’equipage : Yann stick en main, Lucky le poney sur les écoutes, Clara en pianiste aguerrie (+barre), Adrien à l’avant (+embraque) et enfin le Loïc pour la tactique. Bref un équipage rodé dans les manœuvres et fin prêt pour tout casser ! Reste plus qu’à tactiquer 🤪

L’équipage Luc voile 1 au complet !

Évidemment, des prévisions météo instables (pourquoi naviguer sur le Léman sinon ?) mais s’orientant vers un départ sous spi. Pas facile à gérer. Parti viseur tribord, c’est un bon placement, mais manquant d’un peu de vitesse, ainsi une 10aine de surprises s’échappe devant. Une affalée de spi est effectuée rapidement et une remontée avec une option côte française qui se révèle payante !

Le vent se décalant gentiment vers l’ouest, le spi peut être hissé et quelques longueurs reprises, toujours restant à la France. Ainsi jusqu’à Messery. Là, cap droit sur Rolle ! Un poil au-dessus pour anticiper le vent refusant, mais pas suffisamment qui a nécessité un affalage puis virement pour grimper de 50m. Passage de la bouée à Rolle en 4e position, une jolie remonté !
La descente fut moins complexe en termes de stratégie : la météo annonçant du Jorant, on se décale vers la côte suisse, malheureusement il ne viendra jamais. C’est au contraire un joli sechard qui nous pousse jusqu’à Genève autour de 6nds, plutôt sympa !

Clacla à la barre, Adri à l’embraque, mais ce qu’ils sont concentrés…

Collé au tableau arrière de G.Hominal, cap sur le jet d’eau. On fait une tentative de décalage à la France, puis on retrouve G Hominal au milieu du petit lac, rien gagné, mais rien perdu non plus. Entre-temps, les autres qui étaient partis droit sur la France s’étaient échappés.
Dernier coup de théâtre, 10 min avant l’arrivée, un surprise nous passe devant et va faire lofer G Hominal. Ils vont se bagarrer un petit moment ce qui nous permet de passer devant en continuant de glisser.
Bref, on coupe la ligne en 7e position ce qui donne une 6e place après jugement du jury ! Une première régate encourageante dans des conditions de rêve ! Retour à terre juste à temps pour l’apéro, que demander de plus ?
Luc Voile 2
Pour cette édition 2021 de la GRG, l’équipe était composée de Pietro à la barre, d’Aldo au piano et à la tactique, de Théo en n°1 et enfin d’Adrien et de Pauline à l’embraque.

Luc voile 2, descente sous spi !

Le départ a été compliqué pour l’équipe qui, suite à un problème de spi, s’est retrouvée à l’arrière de la flotte (30e position sur 46 surprises) et a vu une bonne partie des concourants s’éloigner rapidement profitant d’une première risée.
Les premières minutes de course peuvent ainsi se résumer en 3 mots : pluie, pétole, mais motivation !

Pietro, avec de belles bottes

Après environ 1h de course, en déroulant son génois avant les autres bateaux (merci Aldo à la tactique !) nous avons commencé à rattraper notre retard et  nous passons la bouée à Rolle vers 17h, en 29e position mais en ayant considérablement réduit notre écart avec le reste de la flotte.
Le retour à Genève s’est déroulé sous spi et en route quasi directe, avec des conditions parfaites, le bateau naviguant à près de 6-7knts et sous le soleil : de quoi motiver l’équipe pour les dernières heures de course.

Un nab très heureux avec son reblochon !

Avec ce choix de rester au centre du lac plutôt que de longer les côtes comme la plupart des autres équipages, nous avons pu remonter à la 21e place et franchit ainsi la lignée d’arrivée vers 19h45.
L’équipage finit donc dans la première moitié de sa catégorie, un peu frustré d’avoir perdu autant de temps au départ, mais néanmoins content de sa première régate de la saison !
Encore un immense bravo aux deux équipes, qui ont réussi à très bien naviguer et mettre en application tout le travail réalisé avec Jean-Paul du cercle de voile de Vidy.
Merci à nos partenaires, aux services des Sports, à la ville de Lausanne et à réseau Delta !!


Centre sportif universitaire lausannois
EPFL
Unil
Forum EPFL
marine-electronic.com
WIMI
Lausanne Ville Olympique
SSU