Genève-Rolle-Genève 2017

Le 10 juin dernier, deux équipages du LUC Voile ont pris le départ de la Genève-Rolle-Genève à 13h tapante avec plus de 50 autres Surprises. L’équipe LUC Voile – Forum EPFL 1 était composée par Iré, Marie, Stéphanie, Zoé et Edouard. Le LUC Voile – Forum EPFL 2 avait Laurent, Rebekka, Charlotte et Christoph à bord.

De petits airs de Séchard soufflent dans le petit lac, de quoi remonter au près en direction de Rolle. La stratégie est de toujours retourner vers la côte française, afin de profiter de chaque petit effet de terre. L’équipage navigue toute la remontée jusqu’à la sortie du Petit-Lac dans le peloton de tête.

Malheureusement, le vent finit par tomber et la traversée depuis Yvoire vers Rolle devient longue. Tous les Surprises sont arrêtés au milieu du lac, certains arrivent par moment à attraper une risée cachée et avancer de quelques mètres. Il faut prendre son mal en patience. Ce n’est que vers 20h que l’équipe passe la bouée de Rolle, toujours dans le premier groupe, formé par une quinzaine de bateaux. Peu après le passage de Rolle, des petits airs reviennent de derrière. Toutefois, cela ne dure pas puisque dès la tombée de la nuit, le vent tombe à nouveau et l’espoir de terminer dans les temps s’amenuise au fil des heures.

Les équipiers se relaient toute la nuit pour profiter de la moindre risée. De nombreux bateaux abandonnent et passent pleine vitesse à l’horizon : faux espoirs, ce n’est pas du vent… Au petit matin, l’arrivée est en ligne de mire, les concurrents encore en course attendent tous les petits thermiques matinaux qui les mèneront vers Genève. A 7h, heure de fermeture de ligne, l’équipe LUC Voile – Forum EPFL 1 est encore à quelques centaines de mètres de la ligne, toujours avec le groupe de tête. Seul les 4 premiers bateaux ont réussi à couper la ligne d’arrivée dans les temps, les autres ne sont pas classés. C’est dur à accepter si près du but, mais les vents du lac sont parfois difficiles à dompter. Les navigateurs rentrent donc se reposer, en espérant de meilleurs airs pour Bol d’Or, une semaine plus tard.


Centre sportif universitaire lausannois
EPFL
Unil
Forum EPFL
marine-electronic.com
WIMI
Lausanne Ville Olympique
SSU