Critérium d’Ouchy 2019

Top départ de la Top Voiles Cup 2019 lors du Critérium d’Ouchy qui s’est tenu les 27 et 28 avril derniers au large de Lausanne ! Sur ForumEPFL 1, l’équipage était constitué de Line, Nathalie, Stéphanie, Adrien et Charlotte ; tandis que Loïc, Zoé, Alexandre, Anna et Sébastien formaient le deuxième équipage sur ForumEPFL 2.

Dans des conditions musclées tant par le vent que les vagues, pas le choix, il fallait être dans le coup dès les premiers instants ! Les Surprises du LUC Voile se sont alignés au départ, samedi 27 avril, avec quelques quatorze autres bateaux.

ForumEPFL 1] Quelques aménagements last-minute ont été nécessaire pour que le matériel soit au point. Dans cet équipage formé pour l’occasion, tout est à faire : apprendre à se connaître et à communiquer, apprendre à maîtriser le bateau dans ces conditions de vent et prendre ses marques dans la flotte. Dès la première manche, la couleur est annoncée : les manœuvres sont propres mais les conditions impressionnantes. Plus particulièrement quand il s’agit de manœuvrer le spi et son tangon, ou encore de venir au contact dans les phases de départ !

ForumEPFL 2] L’équipage, assez éclectique, sort du port parmi les vagues et les risées. Après s’être échauffé avec quelques virements de bord et une descente sous spi, ils se dirigent vers la ligne de départ pour réaliser à leur arrivée que le décompte a déjà été lancé, ils sont dans la minute ! Par chance, le rappel général leur offre une chance de se rattraper. Les conditions musclées, assez inhabituelles sur le lac, amplifient les stress et les fautes de distraction à bord. Quelques couacs au niveau des manœuvres ne permettent pas de prouesses durant la course et amènent des retards ainsi que des positions de dévents. Pourtant, même après une manœuvre d’homme à la mer, il tire un bilan positif de la journée. Si l’équipage n’a pas « perfé », il a néanmoins appris de ses erreurs.

Au fil des grains et à cause du vent qui forcit, le comité de course décide de renvoyer les concurrents à terre après deux manches suivies d’une longue attente. Les bateaux sont rangés et les équipages partagent leurs impressions au club. Un débriefe de la journée avec les autres équipages autour d’un thé chaud et bien mérité ! À la buvette, même les plus trempés et déçus retrouvent le sourire. Quelques-uns pousseront même jusqu’à passer la soirée ensemble au restaurant !


Le lendemain, dimanche 28 avril, le vent est à nouveau au rendez-vous et le soleil accompagne les premiers équipages sortis sur le plan d’eau ! À la suite de quelques shifts, le comité de course peut enfin poser un parcours et lancer trois manches au cours desquelles le vent monte, rappelant à tous et toutes les courbatures et bleus de la veille !

ForumEPFL 1] L’équipage boucle les parcours avec des manœuvres propres comme la veille, grâce à une faible prise de risque. Tout le monde apprend, une fois n’est pas coutume ils retiendront du dimanche un départ moins mauvais que les autres, précisément sur la manche où le meilleur classement est réalisé. Pour cet équipage, conclusion est faite qu’il faudra encore nombre d’heures sur l’eau pour apprendre le métier. Il faut entraîner les départs pour oser prendre plus de risques et continuer de travailler les manœuvres. Ils souhaitent également fidéliser un équipage, qui pourra évoluer au cours de la saison. Le bilan est donc positif et ils se réjouissent du prochain Critérium à Rolle !

ForumEPFL 2] A bord, les postes sont maintenus et les manœuvres mieux maitrisées, mais le bateau peine à progresser dans le classement. De plus, certaines pièces ne soutiennent pas les efforts auxquels elles sont soumises et se rompent durant les courses. Loïc, le mécanicien de bord, profite de la pause midi pour les réparer. Cette pause se prolonge alors que la ligne est en train d’être remouillée en raison d’un vent très variable. Finalement, le mouillage de ligne tarde trop et face à un vent qui chute, la fin de la régate est annoncée. Ils rentrent au port, satisfaits des trois manches qu’ils ont pu mener.

En conclusion, cette course a présenté des forces de vent très variables, pour le plaisir de tous. Naviguer près de chez soi est toujours agréable et le LUC Voile s’y sent toujours bien accueilli. Un grand merci au CVL et à tous les organisateurs pour cette régate, aussi bien sur l’eau qu’à terre, que ce soit le petit-déjeuner ou la remise des prix !


Centre sportif universitaire lausannois
EPFL
Unil
Forum EPFL
marine-electronic.com
WIMI
Lausanne Ville Olympique
SSU