Championnat Suisse de Surprise 2020

Cette année, le championnat suisse de suprise a eu lieu du 22 au 25 octobre, au centre nautique de Morges. L’équipage représentant le Luc voile était composé de Pierre, Loïc, Adrien et Yann.

Jeudi 22.10
Tout commence avec le test de Jauge. Même si c’est bien avec LUC Voile 1 qui est basé à Ouchy que l’équipage va régater, ils profitent du test de jauge et de la présence du jaugeur pour faire re-jauger LUC Voile 2, le bateau au port de Vidy (un tout grand merci à Marion pour le convoyage du bateau !). À la mi-journée, les 32 surprises sortent du port de Morges. Après de belles manœuvres d’échauffement, le vent tombe, faisant place à la pluie et au froid. L’équipage se réchauffe comme il peut à l’aide de thé et de chocolat, jusqu’à ce que le comité de course renvoie les participants à terres. Aucune manche ne sera courue lors de ce premier jour de course.
Vendredi 23.10
La pluie et le froid sont déjà bien en place, mais le vent manque toujours à l’appel. Alors l’équipe se lance dans des parties de belote endiablées. L’ambiance est bonne et sympathique et chacun en profite pour discuter avec d’autres participants. Les coureurs restent toute la journée sous la tente en espérant un départ. Malheureusement, comme la veille, aucun départ ne sera donné. La moitié du championnat est déja passé et aucune manche n’a été courue. Cependant, du vent est annoncé pour le lendemain. Le comité de course décide donc de prévoir un premier départ dès 8h30 le samedi.
Samedi 24.10
L’équipe est heureuse de se retrouver aux premières lueurs. Ils sont les seuls sur la route, il fait encore nuit, et ils gréent le bateau à la frontale dans une super ambiance. Au port tout est calme. À 7 h 45, le bateau et l’équipage sont prêts. Dès la sortie du port, l’équipage part pour quelques manœuvres puis identifient les caps afin de comprendre le mieux possible le plan d’eau sous une lumière du matin magnifique. Il y a du vent et une belle journée s’annonce ! C’est génial ! Au premier départ ils se font exploser, rien ne va. Puis une erreur tactique et voilà la recette pour une longue… Trèèès longue manche… Néanmoins, ils naviguent proprement, et fairplay. Ils finissent 21ᵉ. Lors du 2ᵉ départ c’est un beau départ, ce qui leur permet d’occuper les devants de la course. Puis, la magie du LUC Voile 1 opère : Ils font plus de cap et plus de vitesse que toute la flotte. Après un finish acharné contre le collège du Léman, l’équipe se place 9ᵉ.

Le vent retombe et le comité est contraint de renvoyer à terre les participants en attente du vent. Après plusieurs heures à terre, le comité profite d’un petit souffle sur l’eau pour renvoyer l’ensemble des coureurs sur le plan d’eau et lance une dernière manche. Le départ est plus difficile, ils n’arrivent pas à s’échapper et ils sont contraints de jouer avec tout le peloton. Suite à un changement de direction soudain du vent le parcours est raccourci. L’arrivée se fait à la bouée au vent, ils arrivent tribord amure en route de collision avec deux autres voiliers bâbords amure. Soudainement l’ambiance se tend. L’équipe en profite pour rappeler qu’il n’y a pas d’engagement à une bouée d’arrivée au vent sur des bateaux de bords opposés (ce qui d’ailleurs est vrai même si ce n’est pas l’arrivée :D). Finalement LUC Voile 1 se classe 19ᵉ sur cette manche. Alors qu’il y a encore du vent, et que le soleil n’est pas encore couché, les courses sont finies pour la journée. L’équipage reste un peu sur ses fins.
Dimanche 25.10
C’est chaud patate. Pas de vent annoncé, et pour valider le championnat il faut qu’un minimum de 4 manches soient validées tout en sachant que le championnat se finit à 14h. Finalement le vent s’installe à 13h. Le comité donne un premier départ à 13h48 qui se suit d’un rappel général. Un second départ est lancé à 13h58. Sussssspense assuré jusqu’au bout ! C’est un excellent départ pour l’équipe. De nouveau ils font opérer la magie en faisant mieux en cap et en vitesse que toute la flotte. Une bonne stratégie et ils occupent les devants de la course. Due à l’instabilité du vent, le parcours est raccourci et l’arrivée se fera au vent. L’équipe est 4ᵉ à quelques mètres de l’arrivée. Quand soudainement, le comité sonne l’annulation de cette dernière manche. Le championnat n’est donc pas validé et l’équipage est très déçu de ne pas pouvoir valider cette très bonne manche ! L’équipe rentre à terre en désarmant le bateau qui est prêt pour être sortie de l’eau pour l’hivernage !
L’équipage repart très motivé pour l’an prochain, avec beaucoup de bonnes choses réalisées sur l’eau durant cette régate. De bon progrès sur les départs, une excellente vitesse et une communication de plus en plus fluide !
Toute l’équipe tiens sincèrement à remercier l’ensemble de l’organisation du centre nautique de Morges et de l’Aspro, qui malgré ces conditions difficiles ont tout fait pour que l’organisation soit la plus réussie possible !


Centre sportif universitaire lausannois
EPFL
Unil
Forum EPFL
marine-electronic.com
WIMI
Lausanne Ville Olympique
SSU