Bol d’Or Mirabaud 2017

Un Bol d’Or à bord du navire LUC Voile – Forum EPFL 2

Le Bol d’Or est une course à la réputation bien ancrée et qui attire les navigateurs par centaines chaque année à la mi-juin. Logiquement, les deux bateaux du LUC Voile prenaient le départ de cette course qui demande de rallier Le Bouveret depuis Genève, puis retour. Un équipage s’est ainsi formé au début du mois de mai pour y participer à bord du bateau nommé LUC Voile – Forum EPFL 2.

Préparation
L’équipage a pris le temps de peaufiner les réglages du bateau et de naviguer ensemble avant la course. Durant les jours précédant, les préparatifs allaient bon train alors que le navire se trouvait déjà amarré au port de la Nautique à Genève. Les bulletins météo s’accordaient pour annoncer de la bise et du soleil pour tout le week-end, l’équipage savait déjà que la course allait être belle et rapide.

Départ
Samedi matin, le bateau quitte le port à 9 heures parmi une foule de navires. Grâce à la gentillesse de spectateurs venus voir le départ depuis leur bateau à moteur, le LUC Voile – Forum EPFL 2 peut se faire remorquer. Le but est alors de tirer le meilleur parti de l’heure qui sépare du coup de canon afin de se placer au mieux sur la ligne de départ. Lorsque le coup de canon retentit, le bateau est dans la zone sud de la ligne réservée à la classe des Surprises, la course est lancée et le vent est bien au rendez-vous !

Dans les heures qui suivront, l’équipage tente de naviguer au mieux dans le petit lac en longeant la côte Suisse, modifiant quelques fois son choix de voile d’avant. Le bateau passe devant Yvoire à 13h15. Il file ensuite en direction du bout du lac en prenant l’option de rester dans son tiers inférieur afin d’éviter de parcourir du chemin additionnel. Parvenu à la hauteur de Meillerie cependant, l’équipage manque d’anticipation et cherchera un peu trop tard à s’écarter de la côte française, s’engageant dans une zone où le vent est faible et changeant.

Mi-parcours
Il trouvera finalement des airs lui permettant de s’en dégager et passe la bouée du Bouveret à 18h20 et en 295e position du classement en temps réel. À ce stade de la course, chacun est heureux d’être sur le lac et se réjouit d’une belle descente sous spi vers Genève.

Retour
Le bateau vise alors la côte suisse en quête d’airs qui lui permettront de hisser son spi rapidement, cherchant idéalement un chemin court permettant le maintien d’une vitesse relativement élevée. C’est le 7/8 qui sera envoyé. L’équipage fait le pari de rester bas et compte sur une modification de la direction du vent au fil du parcours du grand lac. Le pari s’avérera payant ! Le cap choisi et la direction des vagues permettent au bateau d’avancer dans une maîtrise quasi-totale, puisque mises à part deux petites cabrioles rapidement contrôlées, le bateau surfe à pleine vitesse vers la ligne d’arrivée.

 

 

Le soleil se couche lorsque le bateau entre dans le petit lac et il fait nuit lorsque la ligne d’arrivée est approchée. L’équipage décide d’affaler le spi juste avant de manœuvrer pour passer la bouée à 23h18. Tout sourire, on se félicite en se tapant dans les mains.  Il faut encore ramener le bateau au port, c’était sans compter que la bise allait forcir soudainement. Après quelques instants nécessaires à l’affallage des voiles, le bateau réussit à se frayer un chemin vers une place d’amarrage.

Une fois le bateau rangé, l’équipage peut réaliser la rapidité de la course qu’il vient de boucler et les conditions de vent exceptionnelles que les participants auront eues tout au long du parcours !

Bilan
Finalement, le LUC Voile – Forum EPFL 2 aura franchi la ligne d’arrivée en 257e position en temps réel, se classant 55e Surprise et 168e du classement général au temps compensé. L’objectif de la première moitié du classement est atteint et les souvenirs de cette édition 2017 du Bol d’Or resteront longtemps dans les mémoires de ces navigateurs! Un grand bravo à Virginie, Diane, Charlotte, Adrian et Sebastian, qui ont passé de bons moments à bord et qui ont pu progresser et gagner de l’expérience! Le bilan est positif sur tous les plans et le rendez-vous est pris pour le LUC Voile, à l’année prochaine !


Centre sportif universitaire lausannois
EPFL
Unil
Forum EPFL
marine-electronic.com
WIMI
Lausanne Ville Olympique
SSU